Conservation, restauration de peintures murales et bois polychromes:

Fresques, mezzo fresco, détrempe, huile, sur supports d'enduit, de pierre, de toile, de bois...
Plafonds à la française, décors de boiseries, sculptures monumentales et mobilier liturgique...
Méthodologie de "restauration timide":
-respectueuse de l'oeuvre, sans résines ni produits écotoxiques
-produits naturels et aucune interprétation
________________________________
Bonjour chers visiteurs! J'ai créé ce blog afin de partager avec vous mon métier-passion.
Le Patrimoine, l'architecture, les objets qui nous entourent font partie de notre Histoire, que ce soit l'histoire de notre beau pays, ou une petite histoire qui a marqué une région, un village, l'un de nos ancêtres, et nous touche des années après...
Je me consacre coeur et âme à la sauvegarde de ce Patrimoine.
Conserver, restaurer, c'est soigner, préserver...
Et aimer, respecter.


dimanche 13 mars 2011

Amour du Patrimoine contre pouvoir industriel: pas de quartier?


Je me lance dans un nouveau combat pour la préservation et le respect de notre Patrimoine, je souhaite soutenir l'action d'une passionnée qui se retrouve face à un géant de l'industrie:
à Donges, en Loire-Atlantique, une femme se bat pour conserver son manoir du XVème siècle, menacé de destruction en raison des nouvelles règles de sécurité des installations industrielles situées à quelques centaines de mètres de là.


Pourtant depuis 2002 Viviane Bosse Perus restaure courageusement avec quelques artisans passionnés ce splendide exemple de la gentilhommière bretonne du XVème, le sauvant de la ruine. 


Cette restauration toujours en cours est compromise par une épée de Damoclès pétrolifère!
En effet un nouveau périmètre de protection autour de la raffinerie Total de Donges a été présenté à la population: pour cause de proximité avec des cuves de pétrole, six propriétés doivent être délaissées (expropriation!) ou faire l'objet de gros travaux. C'est le cas du Manoir de la Hélardière et de tout le quartier historique attenant, trop proches de ces bacs de stockage bien qu'installés bien avant, il y a des siècles!
Une grande partie du bourg est frappée par le périmètre d'aléas de risques technologiques décidé par  la Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement de Loire-Atlantique...
Déjà plusieurs maisons rachetées par Total en 2010 car frappées par ce type de plan sont passées sous les bulldozers, et nombre de dongeois ont déjà du déménager deux fois pour satisfaire à cette expansion industrielle...

Vue sur les cuves des superbes fenêtres à meneaux du manoir...

Le manoir aujourd'hui sauvé de la ruine.

Paroles du coeur de Viviane:
"Je me suis tournée vers la tour en ayant cette sensation qui ne me quitta plus: je suis chez moi ici.
La Hélardière m'offrait ses murs protecteurs, je devais lui offrir mes bras, mes mains, mon courage et ma pugnacité.
Mes bras pour la nettoyer, mes mains pour l'orner, mon courage pour la protéger, ma pugnacité pour la sauver.
Je ne savais pas à quelle lourde tâche je m'attaquais!...
Beaucoup d'efforts pour la nettoyer, beaucoup de patience pour l'orner, beaucoup de volonté pour la protéger... Les combats restent à mener pour la sauver!"

"Lorsque j'ai acquis cette bâtisse elle était envahie par les ronces 
et les eaux pluviales avaient commencés leur travail destructeur."

Si le plan est entériné, le manoir et sa chapelle devraient être ou abandonné, ou "renforcé", c'est-à-dire que des travaux de gros oeuvre dénaturant totalement son architecture devraient être engagés, que les superbes vitraux du XVIème restaurés devraient être remplacés par des vitres à triple vitrage, les peintures murales de la chapelle ne seraient jamais restaurées, et le manoir retomberait dans l'oubli, voire disparaîtrait... 

Les peintures murales et vitraux de la chapelle.

"Total, explique Viviane, a toujours essayé de me décourager dans cette restauration en intervenant sur tous les dossiers de demande de subvention pour m'essouffler financièrement. La direction fait pression pour empêcher Monsieur le Préfet de signer l'arrêté de protection du manoir décidé par la DRAC: le premier arrêté en 2006 n'a jamais été signé, le 2ème se trouve encore à ce jour sur le bureau du Préfet..."
La DRAC a en effet voté unanimement le classement du manoir en 2006, consciente de la grande valeur patrimoniale du site.

Aujourd'hui, le groupe Total, informé de l'action que nous menons pour médiatiser l'affaire et défendre ce patrimoine, devrait tenter un rapprochement avec Viviane, souhaitant peut-être démontrer l'authenticité des actions de sa fondation:
-solidarité
-culture
-environnement
... résumés par cette citation:  
"apprendre aux autres, apprendre des autres".
Oui, il faut apprendre à respecter son prochain, son histoire et son patrimoine et montrer qu'une belle touche de couleur peut surgir au milieu d'une réputation entachée d'affaires sombres comme l'or noir qui sévissent depuis plusieurs années...

Bientôt l'écho sera amplifié, parviendra j'en suis certaine jusqu'aux oreilles du Ministère de la Culture, alerté, s'il ne l'a pas été assez par Viviane, par les acteurs du Patrimoine qui comme moi combattent à ses côtés et dont les liens suivent... Et le Manoir de la Hélardière ne sera pas supplicié comme cette martyre que bientôt vous pourrez aller admirer dans la chapelle si vous vous opposez aussi à cette injustice!


Une pétition est en ligne:
http://www.mesopinions.com/Le-manoir-de-la-Helardiere--patrimoine-menace-par-le-PPRT-d-une-raffinerie-de-TOTAL-petition-petitions-f626ff5039c3f3e2102861c630be0e29.html


Vous pouvez aussi écrire au préfet, sur le bureau duquel est bloqué l'arrêté de protection du manoir décidé par la DRAC, afin de lui faire part de votre indignation et de lui rappeler que les joyaux patrimoniaux et culturels ne doivent pas subir la pression d'enjeux politiques et financiers :
Mr Le Préfet de Loire-Atlantique. 6 quai Ceinerai BP 33515-44065 NANTES cedex 1 
(envoyez-moi s.v.p. une copie par mail, accessible dans "contact" sur mon profil, pour le dossier).

Liens à voir absolument:
Groupe de soutien sur Facebook:
Articles:
Site du Manoir (signez le livre d'or!):
Viviane Bosse Perus vous explique sa situation:
Reportage sur TF1:
Fondation Total:
et ses "actions" pour le Val-de-Loire:

Si elle est expropriée elle sera orpheline de sa passion, 
si elle ne veille plus sur lui le manoir sera détruit...
Viviane a besoin de votre soutien!

5 commentaires:

  1. Sabine espérons que votre action soit bénéfique mais hélas!
    Ce site est classé SEVESO AS ce qui est assez élevé.
    Je pense que c'est pour cause d'éventuels dangers que ces directives sont prises.
    Toujours le sacro-saint principe de précaution.
    Avez- vous entendu parler de la découverte d'une fresque dans l'église St Etienne à Corbeil Essonnes?
    C'est tout près de chez moi
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Sabine, relire cet article me rappelle des moments intenses de travail, de joies et de pleurs. Merci d'avoir su conserver certaines de mes réflexions profondes. Le manoir de La Hélardière va bien. Les travaux ne sont pas terminés car je n'ai que deux mains et mon dos commence à me chatouiller mais le lieu envoûte toujours autant sa propriétaire et toutes les personnes qui ont la curiosité de s'écarter des guides touristiques.
    Certains me jalousent d'habiter ce lieu magique oubliant déjà le travail, la pugnacité que j'ai du dépenser pour le mériter, le sauver au détriment souvent d'heures de sommeil et d'instants magiques avec mon fils qui était tout jeune enfant en 2002.
    Je n'ai qu'un seul regret: ne pas avoir tenu un relevé journalier du travail accompli
    Discrétion en 2015 ne veut pas dire oubli des actions menées de 2003 à 2012: je n'oublierai jamais les soutiens reçus pour sauver le manoir de La Hélardière, l'un des seuls monuments survivants de la Vicomté de Donges.
    J'ose espérer aujourd'hui que je ne devrai pas prochainement engager un autre combat car les propriétaires de manoir sont considérés des "richous" par certaines administrations françaises qui oublient vite que sans nous, la France serait en ruine.
    "Pour vivre heureux, vivons cachés" dit l'adage
    Mais "je ne regrette rien, rien de rien" dit la chanson

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je suis heureuse de lire ces belles nouvelles!
      Je sais rassurez-vous ce que c'est de mener une action de sauvegarde et j'en comprends d'autant plus votre silence. (Pour avancer, restons concentrés!)
      Je suis moi-même maintenant très engagée dans ce combat au sein de l'association Urgences Patrimoine, et aussi avec le Conservatoire que je monte avec deux collègues afin de transmettre mon savoir-faire...
      N'hésitez pas à me recontacter si vous avez besoin de l'un ou de l'autre: Urgences Patrimoine en soutien et pour votre communication, et le Conservatoire pour la restauration des peintures à coût moindres et fait avec une déontologie respectueuse... Encore bravo pour votre énergie et votre courage!!! Bien à vous, Sabine.

      Supprimer